La bibliothèque
Infernum, c'est quoi ?
Races magiques
Factions
Temporalité : Nous sommes en 2018, entre le 21 juin et le 21 novembre.
Londres, la capitale des opposés : traditionnelle mais moderne, innovatrice mais conformiste... A travers la fumée, les gens feraient mieux d'observer. Ils devraient remarquer que là, une femme vient d'allumer sa cigarette sans utiliser de briquet ; qu'ici, un petit enfant s'amuse à demander aux passants "s'ils sont bien éveillés". Ouvrir les yeux. Sur une ville dont l’atmosphère de mystères n'est peut-être pas aussi fantaisiste qu'on le croit...LIRE LE CONTEXTE
Chapitre 2 : L’explosion provoqué par un fidèle de Weknow a ébranlé le monde informé. La Triade décide de mettre en place un couvre-feu et de durcir les règles. Se rendre à l'Intrigue

Playlist d'Infernum
Partagez | 
 

 Keir McIntyre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
le monde se divise en deux catégories
Faction : LA TRIADE

Âge du personnage : 41 ans

Messages : 5


Carte ID
Métier: Nettoyeur
Disponibilité RP: Disponible
Talents/Pouvoirs:
MessageSujet: Keir McIntyre   Dim 25 Nov - 18:54



Nom et Prénom : Keir McIntyre
Surnom (professionel) : Osgeir (prononcer Osgueïr)
Âge : 40 ans  
Nationalité(s) : Ecossaise
Statut Civil : En union libre, divorcé
Ville et date de naissance : Glasgow, le 1er octobre 1979.
Orientation sexuelle :Hétéro
Métier : Nettoyeur
Race : Commun
Faction : Triade
Foi magique : Intacte (doute pour très bientôt)
Sixième sens: Sourcier
Crédit Avatar: No Name










5 octobre 1984 :: L’aveu

13 février 1985 : Décès brutal de ses parents dans un accidents dans des circonstances floues. Il ne se souvient pas de l’événement quoique il est persuadé que certains de ses cauchemars en sont une réminiscence. Il a été recueilli par son oncle, travaillant lui-même comme nettoyeur.

Fin juillet 1997 : Fin de son cursus scolaire primaire au sein de Crystal Palace. Il fut reçu dans la filière de nettoyeur pour la triade.

10 septembre 2002 : Fin de sa formation de nettoyeur et mise en pratique sur le terrain au cours de sa 1ère mission. Malgré des blessures légères, il commence alors une  longue série de réussites pour chaque tâche qui lui sera confiée.

3 mars 2005 : Se marie avec Mme Prinston Sally.

4 septembre 2007 : Naissance de sa première fille Ewen.

25 janvier 2009 : Naissance de sa seconde fille Catrina.

Mettre ici une date clée: 1er avril 2012 : décès de l’une de ses deux filles lors d’un tragique incendie de l’appartement familial. L'origine du sinistre à été classé accidentel. Le corps de sa dernière n’a cependant jamais été retrouvé. Leurs enterrements ont eu lieu, pour sa part il n'a pas pu se résoudre à finir son deuil. Il garde un faible espoir non avoué que sa seconde fille s'en soit sortie.

Avril 2013: Divorce avec son épouse.

Juin 2016: Rencontre Melle Moyna O’Connel qui deviendra sa nouvelle compagne.  

Août 2017: Naissance de son troisième enfant avec Melle O'Connel, un garçon nommé Glen.

10 septembre 2017 : Décès de son oncle au cours d’une mission de nettoyage alors qu’il était en trio avec un autre collègue lui-même grièvement blessé sur une altercation avec des membres de la Hayes. Il en garde une haine farouche envers ce groupe. Depuis il fait sa propre enquête pour découvrir les dessous de cette affaire et traquer toute information en lien avec la Hayes.




Extraits


Une mission en appelait toujours une autre. D’après certains principes, chaque nettoyeur ne restait jamais longtemps sur une série de missions ayant des liens entre elles. De toute manière, ce n'était pas leur boulot d'enquêter mais de nettoyer et ce proprement.

Et c'était aussi une question de sécurité et pour cloisonner au mieux les données. Les liens n’étaient pas bien perçus, et dérouler la pelote d’intrigues et d’histoires secrètes qui parcheminent notre bon vieux monde était une tâche délicate et dangereuse.  Le défaut d’un tel fonctionnement était la lourdeur et l'impact sur l’efficacité, la prise de retard sur les objectifs et le risque de tout perdre, de revenir sur le point de départ. Alors certaines fois, cette règle était mise en défaut par un ordre direct venant d’en haut, officieusement en général.

Ce n’était pas le cas pour cette histoire ci, du moins pas tout à fait. Il arrive parfois que les individus pour des raisons personnelles puissantes, outrepassaient leurs droits et les interdits pour découvrir une vérité, malgré les risques et ce que chaque vérité peut apporter.

Car à travers l'Histoire et les jeux d'intrigues, toute vérité à son poids. Certaines peuvent être trop lourdes à porter et qu'il est préférable de les garder dans l'obscurité d'un tissu de mensonges ou d'y laisser quelques filtres, pour ne pas faire trop de dégâts.
 

---

Londres, quartier de Bloomsburry, dans un studio miteux d'un appartement miteux, lors d’une nuit nappée d’une pluie épaisse, froide et polluée.

- Tu es un monstre !
- J’en suis touché, en mal et en bien. Vraiment. Mais vous m’attristez d’une telle méprise et piètre considération. Cependant, soyez certaine que je ne m’en retournerais pas dans mon lit.
- Tu brûleras en enfer pour tes méfaits toi et ta prétendue vérité ! Vous les agents de la Triade êtes si imbus de vous-même et..et...vous vous croyez si supérieur ! Alors qu'en réalité, vous n’êtes que des assassins ! Des créatures malfaisantes qui gangrènent notre Pays, notre monde ! Vous êtes des monstres !

Il la tint en considération, peu impressionné par les invectives de sa captive qui lui donnèrent le sourire associé à un curieux mélange d’empathie et de pitié. Si elle savait ne serait-ce qu’une fraction de ce qu’il lui avait déjà été révélé. Et particulièrement ces derniers jours. Est-ce qu'elle tiendrait-elle le même discours si elle possédait ce même savoir ? Il en doutait. Cependant, chacun jouait un rôle, parfois plusieurs, et actuellement le sien était de poursuivre son enquête quoique elle lui en coûte. Son chemin venait malheureusement de croiser le sien, dans les circonstances actuelles, son choix était déjà pris.

- Certains diraient psychopathes. Et c’est vrai, on les qualifie régulièrement de monstres. Mais tu n’as jamais vu de garous en colère je présume, ni d’un assoiffé de sang en plein sevrage. La définition leur convient bien mieux qu’à nous. D’autres nous qualifieraient plutôt de machines, des sans âmes, ce qui est partiellement vrai mais aussi complètement stupide. Nous sommes loin d’être des légumes. Je conviens que nous sommes détestables, et nous l’acceptons.
- Parles, parles autant que tu veux, tout ce que tu diras n’aura aucun impact sur le mépris et la haine que j’éprouve pour toi et tout ce système pourri !

Il resserra les liens qui la maintenaient sur sa chaise puis se dirigea vers le bar de la cuisine. Il ouvrit une des portes du tiroir du bar et siffla tout en prenant une bouteille de whisky Jack Daniel’s, encore vierge. Il sortit un verre, prit soin de le nettoyer et après l’avoir séché de se servir un verre.

- J’entends bien. Mais je me permets de t’imposer un choix. Soit tu me révèles ce que je veux et ta fin sera propre, rapide, nette et sans bavure. Les chemins croisés de ton existence poursuivront tristement mais surement leurs routes sans s'arrêter eux aussi brutalement. Soit tu optes pour les sentiers de la souffrance et de celles de tes proches dont l’un d’entre eux a eu certainement vent de quelque chose.
- Sale ordure !
- Je n’y prend pas plaisir si c’est ce que tu penses. C’est mon job rien de plus. D’autant plus que ce sera une perte de temps et d’énergie futile. Tu as joué et tu as simplement perdu, à toi de définir si tu es belle joueuse ou mauvaise perdante.
-…
- Oh et si tu me baratines, tu peux être certain en ton âme et conscience que mon chemin croisera celui des tiens.
-TU !…
- Alors que choisis-tu ? la coupa-t-il sèchement.
- …
- Comme je te l’ai dit, je n’ai pas beaucoup de temps à perdre. Et pour l’éventuel vacarme que tu pourrais faire, sache que le bâtiment est vide, et que ce temps maussade est en ta défaveur, et puis… Tu sais pour le reste, nous ne serons pas dérangés de la nuit.

Il sortit son briquet et joua avec, ouvrant lentement le couvercle puis laissant la flamme un bref temps hypnotique pour ensuite l’étouffer. S’ensuivit un cycle de mort et de renaissance qui semblait sans fin. Il finit son verre. Brusquement, il tapota sa tête et leva son index dominant au ciel, puis fixa sa victime.

- J’ai une proposition qui plaira sûrement à ton credo si sacré. Je réécris le scénario et y modifie quelques détails et péripéties. Tu t’es bravement battue, et juste avant de m’avoir révélé ce que recherche la Triade, un autre protagoniste entre en jeu. Nous nous battons, il te tue, et réussit à s’enfuir. Fin de ton histoire, début d’une sombre enquête. Gloire pour ton honneur et tes proches, simple contre temps pour ma part.  
- Ils ne te croiront jamais ! Comment vas-tu !!? Et qui crois-tu être ?! Pour te sentir capable de les fuir si facilement !
- Oh ton inquiétude me touche, vraiment. Te voilà bien naïve tout d’un coup. Qui crois-tu qu’ils vont croire. Et ces chasseurs sont tout à fait capable de telles prouesses, d’ailleurs je ne les fuis pas non plus. Le paradoxe fait souvent que la proie peut soudainement devenir le chasseur. Bref, pour le reste ça ne te concerne pas vraiment.

Elle le regarda d’un regard mélangé de haine, de dégoût mais aussi d’une pointe d’admiration non avouée qu’elle s’efforça aussitôt d’effacer.

- Que choisis-tu ?
- J’ac..j'accepte ton offre.
- Parfait, la gloire et les honneurs, une martyre de plus pour l’Histoire.

La femme baissa la tête en terme de reddition, des larmes coulant sur ses joues rutilantes de son propre sang. Elle marmonna quelques mots, prière ou malédiction il ne sut guère et ne s’en souciait pas plus. Il se pencha vers elle, prêt à réagir à la moindre entourloupe, et l’écouta murmurer un secret, une histoire, des détails intrigants. Ses yeux semblèrent s’illuminer d’une aura trouble.

Il sortit une lame effilée. Il fit quelques pas en direction de la fenêtre brisée donnant sur la cour intérieure du bâtiment, brisant encore et d’une manière désintéressée les morceaux de verres déjà en morceaux. Il prit un temps pour regarder dehors et écouter le rythme de la pluie.  Puis il se retourna et revint vers sa cible. Il posa ses yeux bleus anthracite révélant un soupçon d’empathie qui disparut subitement alors qu'il se pencha vers elle, la lame pointée vers sa gorge.

D'un geste sec et rapide, il planta le couteau dans son cou et lui trancha la gorge, lui sectionnant les jugulaires et carotides qui vomirent leur contenu chaud et vital. Elle ouvrit la bouche mais rien n’en sortit si ce n’est qu’un faible gargouillis. Elle posa son regard, mélange de stupeur implorante et d’une haine farouche en guise de dernières paroles, puis après de brefs soubresauts, l’éclat de ses prunelles s’effaça. Sa tête s’inclina dans une singulière révérence alors que la vie la quittait.

Nettoyant sa lame à l'aide d'un torchon, il s'éloigna du cadavre. Il s'empara d'un bidon d’essence pour radiateur disposé sur le comptoir puis s'empara de la bouteille de Jack-Daniel’s. Il la regarda un moment, hésita à en prendre une autre lampée mais se ravisa et introduisit un torchon sec dans le goulot. Il déversa l’essence un peu partout et prit aussi la peine de laisser la gazinière fournir du gaz. Il alluma la mèche de fortune et après un bref temps hypnotique à regarder les flammèches dévorer le tissu, il lança le cocktail Molotov dans l'appartement et referma la porte.

L’alarme incendie se déclencha après qu’une explosion fit trembler l’immeuble et voler en éclat l’ensemble des vitres des étages adjacents alors qu’il sortait par derrière.

Un sourire carnassier balafrant son visage, la traque, la vraie débutait.
Sa silhouette disparut sous le manteau de pluie et à travers les sinueuses ruelles londoniennes alors que les flammes dévoraient inexorablement l’intérieur du bâtiment et que les sirènes des pompiers s’élevèrent au loin.





Inventaire

Briquet Saint Benoît : En irréductible fumeur, il ne se sépare pas de son briquet,version « Amor Case » (inspiré du modèle de 1941) et réplique de celui utilisé par le fameux personnage de Constantine. Il est plaqué or et ornementé de fines gravures représentant la sainte croix du père Saint Benoît. Des inscriptions en latin, initiales de plusieurs phrases bibliques et des symboles y sont également gravés. Loin d’être croyant, c’est plus son histoire, les symboles et la beauté de l’objet qui sont importants à ses yeux.


Cigares et cigarettes : il a souvent des paquets de cigarettes sur lui, peu importe la marque, et lorsqu’il n’en a pas, il peut toujours utiliser l’un des cigares cubains qu’il affectionne, notamment les Montecristo, disposés soigneusement dans un boitier métallique spécialement dédié.

Arme à feu : une paire de Smith & Wesson M59, qu’il a surnommé Simon & Garfunkel. Chacune de ces armes est constituée d’une armature en acier inoxydable, d’une capacité de 14 balles (+1 dans la chambre), de deux rails (supérieure et de côté) pour permettre d’accueillir des modules (laser, lampe torche, etc.), chaque canon été modifié pour permettre l’adjonction d’un système silencieux. Chacune des crosses est en bois de chêne sculptée et représentant le « fou » (un arlequin grotesque) et de l’autre « la justice » (une balance avec une flamme d’un côté et le cœur de l’autre). Il ne les porte qu’en mission, du moins officiellement.

Canif : il garde toujours sur lui une lame de damas sous forme de canif, d'une longueur de 15 cm. Le manche était en bois sculpté représentant une vigne. D'après les renseignement d'un spécialiste la lame avait été forgée au Japon, et le reste du couteau avait été assemblé en Suisse.
Pour l'anecdote : il se l'est procuré sur une scène de crime qu'il devait nettoyer. L'arme en question ne faisait pas partie de l'histoire et son détenteur n'en avait plus besoin.

Jeux de cartes : il possède toujours un jeu de carte de tarot (sur le thème fantastique avec des atouts représentant des créatures mystiques et fantastiques venant de différentes cultures

Autres objets habituellement portés : portefeuille, portable, outils de crochetage et différentes babioles.




Profil psychologique

Cynique – Solitaire – Obstiné – Egoiste – Manipulateur – Charmeur – Rancunier – Boute-en-train – Colérique – Un sens du sacrifice certain pour les personnes qui le mérite à ses yeux – « Je m’en foutiste » - Sournois – Méticuleux - Désinvolte  

Eduqué par son oncle puis formé à suivre ses traces au sein de la Triade, il réalise son travail de nettoyeur consciencieusement et avec méthode. Il a rarement "mal" réalisé son travail et oublié de nettoyer certains éléments. Le plus difficile est de nettoyer sans forcément abîmer, chose dans laquelle il excelle. Parfois ce n'est pas possible et il n'hésite pas à utiliser les grands moyens quant c'est nécessaire où qu'il en a l'autorisation (ou pas). Il analyse chaque situation et tout détail, il doit connaître l'ensemble de chaque scène pour mieux la nettoyer.

Son sixième sens lorsqu’il se manifestait et à mesure qu’il arrivait parfois à le déclencher à le maîtriser partiellement lui était d’une grande aide pour avancer dans ses enquêtes et même relancer des affaires non résolues et mises en standby à défaut de preuves ou d’indices. Il lui est régulièrement arrivé de "ressourcer" des indices en faisant le nettoyage. Tout détail avait son importance. Il arrivait qu'on lui donnait alors plus de temps que la moyenne de ses collègues pour faire le ménage.

Au travail, il paraît  froid comme le métal de ses armes, cependant il ne rate jamais une occasion de distiller des pointes et piques d’humour noir, cynique ou pire. Il prend bien soin de rester discret et de faire un travail consciencieux. Et chaque phase est toujours une source grisante d’émotions et de motivation.

Il a développé des compétences variées pour lui permettre d'enquêter, cibler, filer, puis cerner chaque histoire, ses protagonistes et ses détails. Cette recherche, personnelle, est sa partie préférée de son travail. La plupart des nettoyeurs font généralement simplement leur boulot : nettoyer. Mais il ne voit pas son travail ainsi. La fin mot de chaque histoire est une cerise sur le gâteau qu'est chaque enquête sur laquelle il intervient.

Il est en tout cas apprécié de ses collègues et de ses supérieurs pour son travail et son humilité. Humilité qui soit dit en passant est plutôt du au fait que la gloire et les honneurs ne l’intéressent absolument pas. A noter que ses quelques colères furieuses n’ont pour l’instant pas été sanctionnées par ses supérieurs malgré de la casse juste matérielle. Une facette de son sale caractère se révélant surtout en cas de grande contrariété. En temps normal, il reçoit toujours et encore des remarques concernant son attitude désinvolte et ses remarques acides.

Cependant, ce qui agace ses supérieurs, c'est sa vision de son travail et parfois sur ses remarques et actions qui sortent de son rôle. Il a été plus d'une fois remis à sa place, pour autant, il n'a jamais changé. Il se garde juste de dire ce qu'il découvre en fonction de ce qu'on lui demande ou de l'importance de l'information découverte.

Il n’a pour l’instant trébuché que par deux fois sur l’ensemble des nettoyages dont l’un s'est fini tragiquement par la mort de son oncle. Et il n’en a parlé qu’une fois, lors du débriefing auprès de son supérieur. Quant à l’autre affaire, il n’en a jamais parlé, car elle n’était pas officielle, ni officieuse d’ailleurs, simplement personnelle, et il attend le second acte avec crainte et impatience.

En public, ou entouré de ses connaissances, il aime jouer le trublion et animer la galerie de ses pitreries et idées de jeux (souvent à boire) loufoques. Loin d’avoir la langue dans sa poche, il passe très bien pour une grande gueule et a d’ailleurs un certain don pour énerver autrui, le tout d’une manière très théâtrale. De quoi s’amuser un peu et de passer des moments hauts en couleurs malgré les risques parfois tangibles d’affrontement d’Ego ou d'idioties de comptoir.    

Sa nature reste solitaire et il s’y adonne les brefs moments de temps libre.
Il garde une relation difficile avec son ex-femme depuis le tragique incendie, la revoir rouvre des blessures profondes et il préfère au possible d’éviter de la croiser.

Quant à sa compagne actuelle, elle aussi de nature indépendant et solitaire. Ils ont l’un pour l’autre un amour complexe et changeant passant de la fougue à une période platonique, actuellement en phase l’un et l’autre, il y eu des périodes difficiles. Depuis l’arrivée de leur fils, ils prennent peu de temps pour leur couple en lui-même et préfèrent le léguer pour Glen encore nourrisson. Et malgré tout, cela leur convient très bien pour l’instant, même si elle lui a déjà fait le reproche de s’adonner de trop à son travail et à l’affaire concernant son oncle. Une situation qui pourrait faire bien des dégâts au sein de leur famille, chose qu’il sait parfaitement bien, mais à laquelle il n’a pour l’instant pas l’esprit à apporter une solution.


Profil physique

Taille moyenne, carrure svelte, brun, yeux d’un bleu anthracite, barbe taillée de quelques jours.

Il est généralement habillé comme un vrai gentleman ténébreux : costume deux pièce, chemise (parfois associée à une cravate), gabardine si le temps l’impose et bien entendu un chapeau assorti.

Il se dégage de lui une impression de mystère qui occasionne régulièrement soit une attirance soit une méfiance à son égard.  


informations supplémentaires

Il se laisse facilement emporté par l’appât du gain au cours de différents jeux d’argent, les salles et certains casinos et plusieurs arrières salles peu fréquentables lui sont bien connus. Le pire c’est qu’il est loin d’être mauvais, ce qui lui a valu des inimitiés avec certains membres de gang. Chose qui ne l'a pas empêché de continuer et d’avoir aussi quelques dettes en sommeil.

Parmi d’autres addictions, il est très porté sur la cigarette et surtout le doux parfum des cigares cubains Montechristo. Il lui arrive par occasion de s’adonner à l’ivresse et la brume amnésique du whisky, ce qui lui a parfois apporté des ennuis. Cela reste occasionnel.

Il joue machinalement avec son briquet, l’ouvrant et le fermant au son sec et métallique du couvercle et de la flamme. Une manie qui peut vite agacer ses interlocuteurs.  

Un brin opportuniste (voir cleptomane par moment) : il a acquit de nombreux objets parfois d'une grande valeur au cours de ses nettoyages, de même, soyez attentif s'il vous emprunte une babiole (crayon, etc.), il risque de ne pas vous le rendre.









Derrière l'écran



Ton petit âge ? 29 piges
Ton impression générale du fofo ? La classe ! Et la refonte encore plus !
Tu l'as connu comment ? Via une belle connaissance à la personnalité multiple (je vous laisse deviner)
Tu aurais des suggestions ? Nope pas aujourd’hui, mais je n’hésiterais pas s’il m’en vient une ou plus.  
Le mot de la fin : On en a gros !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infernum.forumactif.com/t285-keir-mcintyre
avatar
Amaterasu and co
Âge du personnage : 26

Messages : 204

Localisation : En pleine crise existentielle


Carte ID
Métier: Artiste peintre
Disponibilité RP: Disponible
Talents/Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Keir McIntyre   Dim 25 Nov - 18:58

Bienvenue vieille branche ! J'aime beaucoup. =D Mais tu le sais déjà.

___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infernum.forumactif.com/t151-amaya-blair-validee
avatar
fétichiste des souvenirs
Faction : defaut

Âge du personnage : 42 ans

Messages : 177


Carte ID
Métier:
Disponibilité RP: Occupé pour le moment
Talents/Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Keir McIntyre   Dim 25 Nov - 19:15

Deux choses à dire :
1-Bienvenue
2-

___________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infernum.forumactif.com/t118-orson-curt
avatar
tic toc tic toc !
Faction : LIGMA

Messages : 367


Carte ID
Métier: Détective
Disponibilité RP: Dispo !
Talents/Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Keir McIntyre   Dim 25 Nov - 19:40

hellooo !
je me penche vite sur ça, welcome here (je déplace juste dans la bonne section hop hop !)

___________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infernum.forumactif.com/t62-clare-hare
avatar
tic toc tic toc !
Faction : LIGMA

Messages : 367


Carte ID
Métier: Détective
Disponibilité RP: Dispo !
Talents/Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Keir McIntyre   Ven 30 Nov - 0:29

Ton avatar me fait penser à un film super particulier (vraiment très particulier haha) : la balade de buster scruggs. J'sais pas pourquoi, mais l'histoire s'y déroule comme une courte scène qui y fait écho, c'est super sympa !  Very Happy
J'aime le choix du perso et de son métier, les nettoyeurs sont vraiment des individus à part ( même au sein de la Triade !   )
Je te souhaite de bien t'éclater, et super happy que tu aies pu trouver du temps pour rejoindre notre brochette de cinglés !   What a Face



Bienvenue officiellement dans l'univers.

Inscrit parmi les informés, ton numéro ID est le suivant :

15 17 3 20 5 13 14 4 14 17 P

Tu gagnes une petite distinction offerte par le Staff. (Est-ce que c'est nécessaire d'en justifier la raison ?    )



késako?

Si tu le veux, n'hésite pas à tenir Un journal de Bord
Tu peux aussi rajouter des textes personnels sur ton journal intime
 Si tu cherches à RP, n'hésite pas à poster une demande de recherche RP
Ou bien à utiliser ta boîte MP pour contacter des partenaires.
 Tu peux passer ici s'il te reste des questions/suggestions

Et n'oublie pas que sur Infernum, tes actions peuvent influencer le destin.

___________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infernum.forumactif.com/t62-clare-hare
avatar
le monde se divise en deux catégories
Faction : LA TRIADE

Âge du personnage : 41 ans

Messages : 5


Carte ID
Métier: Nettoyeur
Disponibilité RP: Disponible
Talents/Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Keir McIntyre   Mar 4 Déc - 16:00

Ah je ne connais pas, quoique ça me dit vaguement quelque chose.

va voir vite fait de quoi il s'agit, regarde la bande-annonce

Ah oui, je l'ai mis dans ma liste à regarder un jour sur Netflix. x)
Ça m'a tout l'air bien sympathique et sacrément westernement déjanté.

Oui j'ai vu qu'il n'y en avait pas et je voulais créer un personnage de l'équipe des vilains de l'histoire, sombre et entouré de mystères, bien torturé comme il faut.
Inspiré d'un mélange du personnage de Constantine (comics & film), de l'archétype de l'inspecteur des vieux films noirs en noir et blanc, de l'image qu'on se fait des criminels célèbres des années "Incorruptibles" états-uniens, et d'un côté Ocean pour son attrait aux jeux et tout et tout. Saupoudré d'un peu d'épice d'une vie mouvementé et pas sympa, et enrobé dans cet univers.

Parallèlement abordable en surface, mais très imperméable à toute tentative d'approche plus approfondis.


---


Oui merci, j'y compte bien Smile

D'accord, je remplis mon ID de ce pas.

Oh chouette ! C'est la classe !
Aller si certain.e.s ne connaissent pas, je vous propose une musique sur le thème x)

-> çay pô ce que vous croivez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infernum.forumactif.com/t285-keir-mcintyre
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Keir McIntyre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Keir McIntyre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Justin Gabriel Vs Mark Selling Vs Rob Van Dam Vs Alex Price Vs Curt Hawkins Vs Drew McIntyre
» Sheamus vs Drew McIntyre
» William Regal VS Drew McIntyre & Jack Swagger.
» Kane Vs Drew McIntyre
» The Mis vs Drew McIntyre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infernum :: ∫ À la frontière ∫ :: Tables de l'Ordre :: ➲ Les dossiers-
Sauter vers: