Playlist d'Infernum
Partagez | 
 

 Graham Davis - Ne pas devenir fou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Graham Davis
quand tu lances un bâton, et que c'est de la dynamite


avatar

Messages : 23

En savoir plus
MessageSujet: Graham Davis - Ne pas devenir fou   Mar 27 Fév - 17:46


 
Nom et Prénom : Davis Graham
Âge : 36
Nationalité(s) : Américain
Statut Civil : Accompagné
Ville et date de naissance : Chicago, 26 mars 1981
Orientation sexuelle : Bisexuel
Métier : Officier
Race :  Païen
Faction : Ligma
Foi magique : Vacillante mais grandement sur la voix de la guérison. 
Sixième sens: NOP
Pouvoir originel:  Synesthésie
Crédit Avatar:  









(restez succinct)

26 mars 1981 : Naissancec de Graham à Chicago

Année 2000 : Meurtre des ses parents adoptifs, révélation de ses origines.

Année 2007 : Rejoint les rangs de Ligma en tant que membre de l'organisation interne. Il a pourtant suivi la formation obligatoire pour devenir Officier mais il préfère connaître tous les rouages de sa faction et commence comme petite main. La même année, il croisera Brama pour la première fois.

Année 2011 : Devient Officier pour Ligma. Il travaille principalement en binôme avec Brama.




Année 2000 :

Graham est hébété, se tenant devant les cadavres encore fumant de ses parents. Malheureusement, ce n’est pas la normalité qui a frappé ici, mais un Alpha malade, ivre de pouvoir. Tétanisé, effrayé et perdu, il ne comprend pas ce qu’il vient de se passer. La poigne ferme de l’Alpha se referme sur son épaule et Graham se recroqueville.

- Tes parents étaient faibles Graham et représentaient une menace pour la meute, surtout par les temps qui courent.

Le jeune méta le repousse dans un mouvement rageur, l’Alpha n’attendait que ça. Il se jette sur Graham, l’écrasant avec violence au sol. Il s’assit sur lui, immobilisant ses bras de ses jambes repliées, une main serrant sa gorge par pression.

- Tu veux les rejoindre peut-être ? Depuis quand, remets-tu en question mon autorité ?
- Putain d’assassin !

Un premier poing s’abat sur son visage, Graham peut sentir sa mâchoire craquer, mais elle tient bon. Le second poing lui explose les lèvres, il ferme les yeux attendant le prochain, mais rien ne vient.

- Tu connais la problématique principale de notre clan. On a du mal à se reproduire alors on va chercher les meilleurs potentiels en dehors du clan. Tu vois où je veux en venir ?

Les yeux de Graham s’écarquillent, les propos de l’Alpha lui semblent incohérent. Doit-il appeler à l’aide, doit-il se défendre ? Le visage de l’Alpha s’abaissa jusqu’à ce que leurs souffles se mêlent. Le silence de Graham est-il une approbation ? Non, son Alpha le sait bien et tapote sa joue.

- Tu as été choisi. Tes véritables géniteurs étaient de vraies forces de la nature. Des colosses, état pas vraiment courant chez les humains à cette époque. Impossible de les raisonner, ils ne voulaient pas te donner à nous, alors j’ai pris mes dispositions. Lila et Jay l’ont découvert tout récemment, je ne sais comment d’ailleurs. Eux et leur foutue moralité et noble cœur.

Dans le cerveau de Graham, dopé par l’adrénaline, des connexions se font et ses pupilles s’étrécissent, soutenant le regard sans pitié et moqueur de l’Alpha.

- Oui louveteau. J’ai tué tes parents biologiques pour te donner la vie que tu méritais ! Et ces deux-là voulaient tout te dire, tu y crois toi ? Ils voulaient passer outre mes ordres parce qu’ils t’aimaient soi-disant ! Alors j’ai fait en sorte qu’ils se taisent pour de bon. J’ai oeuvré pour le bien de la meute. La meute, il n’y a qu’elle qui importe, ne l’oublie jamais.

Dans un hurlement de rage, Graham libéra sa main gauche et ses griffes déchirèrent la joue de l’Alpha, surpris. Ces marques n’allaient jamais disparaître malgré le statut du blessé. Profitant du déséquilibre de son Alpha, Graham se sort de son emprise et lui saute à la gorge. Pour la première fois, la transformation ne prend que quelques secondes et la douleur agit comme un catalyseur. Il sait qu’il est plus jeune, plus faible et moins expérimenté, mais son cerveau reptilien a pris les rênes. Il ne laisse pas le temps à l’Alpha de se transformer et enchaîne les coups, aveuglé par la rage. Graham se sent rouler et heurte la paroi, laissant le temps à l’Alpha de devenir un loup à son tour, mais la colère qui irrigue le corps du jeune hybride ne tarde guère à lui donner le dessus. Dans sa fureur, il comprend que l’Alpha a pris ses parents par surprise et son ire redouble. Graham ne se rend pas compte qu’il a le dessus sur l’Alpha qui d’un coup recule. Puis ce dernier se met à hurler et en quelques secondes le Bêta défonce la porte et se place devant son Alpha.

- Il a perdu la raison, laisse le souffler, nous le surveillerons de loin.

Graham n’en revient pas du mensonge de l’Alpha, mais il n’est pas de taille face à deux sorciers. Le bêta hoche de la tête et lui indique la sortie. Mais Graham ne bouge pas, son regard oscille entre les deux ennemis et les corps de ses parents.

- Laissons-le se recueillir, nous les enterrerons dignement ensuite.

Les deux hommes s’entretiennent sans que Graham ne puisse les entendre. De toute façon, il est en larmes, le corps secoué par des sanglots, il tombe à genoux, reprenant son apparence humaine sans même s’en rendre compte. Son monde vient d’exploser, ses certitudes pulvérisées. Il ne sait pas qu’ils préparent une histoire et que la folie vient de faire, soi-disant, deux autres victimes. Le loup pleure ceux qu’il a toujours considérés comme ses parents, ceux qui lui ont donné tant d’amour, de sécurité et qui ont toujours cru en lui. Lorsqu’il revient à la réalité, la nuit est tombée et la lune aux trois-quarts, apaise quelque peu sa douleur. Il est seul dans cette maison par trop silencieuse et se lève comme un automate. Il passe des habits alors que des ombres glissent sur les murs. L’information n’a pas traîné et on vient s’occuper des corps. Andreas, qu’il considère comme un frère vient, pour tenter de le réconforter. Graham se laisse faire, il se sent vide et suit les autres métas. Le reste de la soirée se déroule comme dans un mauvais rêve, les jours suivants aussi, Graham faisant le ménage autour de lui, s’isolant de plus en plus.

Année 2001: Graham quitte le territoire de la meute définitivement et ce malgré la menace qui rôde. Il a vécu si longtemps, presque comme une bête, en marge des siens suite au meurtre de ses parents, qu’il lui faudra bien les quatre années avant son arrivée à Londres pour redevenir un tant soit peu humain. Pendant ces quatre années, il développe des capacités pour se fondre dans l’environnement, disparaître et se déplacer comme une ombre, côtoyant au maximum les humains sauf en période de peine lune. Son sorcier et son humain luttent sans cesse pour la possession de son enveloppe charnelle mais petit à petit, tout se stabilise au fur et à mesure qu’il s’intègre aux humains. La chance semble lui sourire et le solitaire qui a fuit sans rien, se retrouve à la tête d’une fortune, gagnée à la loterie. Ses besoins financiers sont assurés pour longtemps et se multiplient dans diverses actions. Graham préfère continuer d’errer comme une âme en peine, y-a-t’il un meilleur moyen pour connaître une ville comme sa poche ? On le connaît sans le connaître, on le tolère et pourtant, personne ne sait qui il est vraiment et ça lui va parfaitement.

Année 2007 : Rejoint les rangs de Ligma en tant que membre de l'organisation interne.

Année 2011 : Devient Officier pour Ligma

De nos jours:
La porte du pavillon est refermée minutieusement derrière lui. Il n’est pas outrageusement grand, mais il a un jardin conséquent qui borde le lac et ça, c’est plus qu’une chance. Un petit embarcadère et un zodiaque liés à la maison, le coin sourit au méta. Il a eu de la veine, un heureux hasard comme parfois, il s’en produit. Sans le savoir, il a rendu service au propriétaire du lieu et de fil en aiguille, la conversation déviant, il avait trouvé un nouveau pied à terre des plus reposant. Son MV Agusta ne tarda pas à ronronner comme il se doit et lorsqu’il referma la visière de son casque, il ne fit plus qu'un avec la moto, défiant les lois avec astuce, direction le Q.G..

Sa vie de clodo est loin derrière lui à présent. Ligma lui a offert un toit, une légitimité, un sens à sa vie. Il lui tarde comme chaque fois de retrouver les bâtiments, l’odeur des bureaux, le bruit des machines et autres ordinateurs. Ligma est comme une drogue à laquelle, il s’abandonne volontiers. Et puis, il y a cette rumeur en ce moment, d’un sorcier dans les bas-fonds. Il sait qu’ils vont faire appel à lui et il a hâte d’en découdre. Le méta est fébrile et alors qu’il se gare devant le bâtiment, il quadrille déjà les secteurs concernés dans sa mémoire.

Inventaire

- MV AGUSTA
- Fourgon noir au vitres arrière teintées
- Maison
- Totem --> Un zippo gravé



Profil psychologique
Lorsqu’il ne travaille pas, il lui arrive souvent d’arpenter la ville et ses quartiers chauds pour les informés. Déformation professionnelle ou souvenirs douloureux, il veille autant que possible. Mais il aime aussi sortir et se divertir, surtout avec des informés et lambdas, retrouvant cette vie, qu’il n’aura jamais connu. Avec ses collègues, il est droit, affable quand il veut et d’un soutien infaillible. De là, à dire qu’il leur a donné sa confiance, non. Il a besoin de preuves avant de s’ouvrir pleinement à quelqu’un, mais une fois sa confiance gagnée, il est d’une loyauté absolu et vous suivra ou plutôt vous sortira de l’enfer. Son alignement est bon, mais son histoire fait qu’il est méfiant et aura tendance à éviter les attachements de toute sorte, mais rien n’est jamais acquis n’est-ce pas ?

Côté vie sexuelle, il n’est pas à plaindre. Sa gueule plaît et ça lui suffit, les coups d’un soir sont plutôt monnaie courante et il ne cherche rien d’autre particulièrement. L’homme et le sorcier sont ainsi satisfaits, car certains besoins ne peuvent être étanchés par des heures de sport. Mais aujourd'hui, il y a Brama et ça change tout.

Son sorcier et son humain ont vécu en harmonie, pendant dix neuf ans puis il y eut la trahison, la fêlure et l’homme renia son méta. Période sombre, dont il ne se souvient pas vraiment mais où tous ces massacres furent couverts par le clan même s’il vivait en marge comme une bête en sursis et dangereuse. C’est probablement le clan qui assura sa protection mais il serait bien incapable de vous raconter quoique ce soit, il les quittera en 2001 malgré la menace qu’il peut représenter. Aujourd’hui, la dualité n’existe plus, sorcier et homme vivent à nouveau en harmonie depuis seulement 11 ans environ, depuis le jour où il a intégré Ligma. Il a finalement accepté son état et ce que cela entraînait, mais s’est rendu compte de cet état de fait, bien plus tard.

Profil physique
Graham mesure 1,88 m pour 97 kilos. N’allez pas croire qu’il soit gros ou juste un peu enrobé, non. De par sa nature, sa musculature est sèche mais dense. Rompu depuis dix ans aux M.M.A, il suit un entraînement quotidien intensif, pour lâcher du leste et permettre au sorcier de se défouler, mais aussi exorciser ses démons, ça ne fonctionne pas toujours. Les cheveux bruns généralement courts, il n’est pas encore assez âgé pour éventuellement frimer avec une crinière de lion, si je puis me permettre, il s’est laissé pousser une barbe courte elle aussi. Son regard bleu a tendance à occulter ce qu’il ressent, semblant désespérément vide, illusion que cela. Sans forcément prendre soin de lui, Graham privilégie, pour les jours de boulot, des tenues neutres, pas trop proches du corps, qui permettent de courir après un fugitif et de se battre. Il cultive une certaine apparence, pour ne pas attirer les regards ou les suspicions. Tout, dans ses habits et gestes, a été mûrement réfléchi pour devenir un quelconque quidam. Pour le reste du temps, il apprécie le cuir et son contact direct sur la peau, mais il en porte rarement, privilégiant les tenues décontractes ou parfois plus habillées. Il se moule à la situation. Autre chose à savoir, Graham est ambidextre.

informations supplémentaires

"Au quotidien on me décrit comme étant cash, invisible, tenace mais aussi méfiant envers les métas, distant, bagarreur et j'ai pour habitude de fumer, me battre avant de poser les questions, bouffer, rouler en bécane et forniquer"

PNJ : Brama Fulbog, Thusien de son état, collègue et ami. Londonien de naissance, il est né en 1953. Le sicilien comme le méta aime le surnommer, a déboulé dans la vie de Graham par le biais de Ligma. Ils sont complémentaires, presque fusionnels, se comprennent sans parler surtout sur le terrain. Ils sont tellement proches que ce ne serait pas surprenant que d'apprendre qu'ils échangent autre chose. Brama est le diplomate du binôme, on pourrait presque dire la tête pensante mais ce serait par trop rabaisser Graham.





Derrière l'écran



Ton petit âge ? 36
Ton impression générale du fofo ? J’adooooooore !
Tu l'as connu comment ? Par un chat noir et pourtant j’aime pô les chats…
Tu aurais des suggestions ? NOP
Le mot de la fin : DU HAST

___________________

Ne pas devenir fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Graham Davis - Ne pas devenir fou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour devenir partenaire
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Astuce pour devenir riche ou "moyen"
» Chez Graham, Maître d'armes
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infernum :: ∫ À la frontière ∫ :: Tables de l'Ordre :: Les dossiers-
Sauter vers: