La bibliothèque
Infernum, c'est quoi ?
Races magiques
Factions
Temporalité : Nous sommes en 2018, entre le 21 juin et le 21 novembre.
Londres, la capitale des opposés : traditionnelle mais moderne, innovatrice mais conformiste... A travers la fumée, les gens feraient mieux d'observer. Ils devraient remarquer que là, une femme vient d'allumer sa cigarette sans utiliser de briquet ; qu'ici, un petit enfant s'amuse à demander aux passants "s'ils sont bien éveillés". Ouvrir les yeux. Sur une ville dont l’atmosphère de mystères n'est peut-être pas aussi fantaisiste qu'on le croit...LIRE LE CONTEXTE
Chapitre 2 : L’explosion provoqué par un fidèle de Weknow a ébranlé le monde informé. La Triade décide de mettre en place un couvre-feu et de durcir les règles. Se rendre à l'Intrigue

Playlist d'Infernum
Partagez | 
 

 Le Cri du Chat (Newsletter #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
notitia
Messages : 187


Carte ID
Métier:
Disponibilité RP:
Talents/Pouvoirs:
MessageSujet: Le Cri du Chat (Newsletter #2)   Ven 16 Nov - 8:23



J'imagine qu'un couvre feu ne réjouit pas des masses. Allons bon, du haut de mon immense miséricorde, je vous légue mes infos ramassées un soir à la fenêtre qui donne vue sur vos existences éphémères (c'est aussi valable pour les thusiens.)
Ne me remerciez pas, n'oubliez pas que c'est en partie votre vie que j'exploite et qui entretient les 7 que je possède.



LES TEMPS FORTS DE L'INTRIGUE


Difficile de passer à côté d'une explosion ( à moins que l'on souhaite survivre.)

Normalement, un effaceur doit rester dans les fourgons et soigner les gens qu'on a tabassés blessés. Mais Milàn est tombé sur un Chef de la Milice complètement con pas très futfut. Big up pour tes jurons, ton bagou à être l'un des seuls recouverts de confettis... le sac à doc, c'est une chouette invention qu'il faudrait déposer.



Quand Milàn est pris à partie dans la cohue et se rend compte
de ses moyens de défense.... en tant qu'effaceur.

Amaya pour sa part, vient de subir une perte des plus douloureuses. Nous partageons ta peine, Amaya, sache que toutes nos pensées t'accompagnent... Et comme tu l'as si bien résumé toi-même durant l'intrigue :


"Oh non..."


Julien, un officier que vous ne connaissez probablement pas, doit être salué pour ses efforts durant la panique, des efforts censés calmer la foule. Pour infos, Julien a survécu à l'explosion et il continue de penser que... tout va bien.



On voudrait se sentir triste pour Zira mais elle a tellement fait de crasses qu'on se dit que le karma doit bien exister après tout...
Alors, nous utiliserons la maxime de Amaya (puisqu'elle résume pas mal de choses)



non vraiment, pauvre zira... bon, on continue ?

Ce qui nous prouve cette histoire de karma, c'est aussi Fae qui s'est vue extirpée de la catastrophe par un mystérieux milicien- abandonner son mari à l'autel le jour de son mariage ne compte pas dans la balance.
Et si le batman des temps modernes se cachait plutôt sous des allures de robocop ?




Et pour clôturer ces temps forts de l'intrigue, Graham est vraiment dans la mouise. Par contre, cela emmerde la Triade, crois-le, car tu reçois le soutien de l'opinion publique... Un officier qui joue les rambos et qui se range du côté des civils (que ces derniers soient de complets idiots ou pas) c'est une info qui s'apprend vite, et qui fait toujours plaisir.



qui a besoin de côtes intactes quand on possède des likes ?

CE QU'ON PEUT RETENIR DE CE CHAPITRE


Il y a des détails marquants dans les textes, qui changent la donne, sur des sujets très -très- pertinents.


Milan : désolé, mais je crains que tu ne fasses un piètre joueur de poker.


"Le plus important lors d'un raid, ce n'est pas la malette, c'est ce que tu en fais."
Muni de sa mallette d'effaceur, Milan avait ce choix, judicieux, de l'écraser sur le crâne des manifestants... dommage ! On ne gagne pas "à tous les coups" ! La prochaine fois, faudra écouter le Bruel.



Graham et Daithe : Le bonheur, il s'trouve dans l'bois.

Vous prenez deux loups, des arbres, puis un bâton, et vous obtenez la recette du bonheur païen : pas franchement coûteux sur le plan financier, quoique gourmand en énergie. Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu...



(ah que oui ah que oui il est con-tent !)


Orson : "mais où qu'il est Dumbl..dunble..dumbledor ?"


Il a pas été très ravi, la contrôleuse non plus, les disputes vous savez... menacer quelqu'un de lui trouer le crâne alors qu'il attendait simplement le train pour Poudlard... la magie, c'est trop nul en fait !



Clare : Best caniche trempé


On s'passera d'explications...

Amaya petite : "C'est parce que c'est magique"


Et pour ça, captain Obvious te dit merci

Bah voilà, les scientifiques de Cristal Palace n'ont qu'à bien se tenir, on tient là LA conclusion que tout le monde attendait... C'est vrai qu'il fallait y penser !



Zira : le vent c'est devenu n'imp, toute façon y'a plus d'saisons !


Ca rigole, ça t'offre les conso, puis ça en vient à s’énerver parce que.... parce que quoi au juste ? Avec elle, on ne sait plus trop dans quel sens tourne le vent, par contre on sait, plus ou moins, où vont ses poings.



Victoria : tu le voulais, nous l'avons trouvé.

C'est après moult recherches, trois retours à l'envoyeur, une prise de bec avec le livreur qui, nous citons, "ne sait pas ce qu'il a dans le colis, lui !" et une carte fidélité pour Jouet Club, que nous l'avons finalement trouvé.


la marque s'appelle "johnson johnson" et c'est quand même un nom hyper classe.

COMME DANS TOUT LIVRE


Comme dans tout livre, on retrouve ses extraits. Pour en choisir une poignée, nous avons pioché parmi les plus boulimiques de nos écrivains.

Citation :

- Et ça fait quoi le dimanche un médecin de la Triade ? [...]

Le médecin soupira, laissa échapper un juron étouffé et s'empara d'une seringue au liquide ambré, déposé sur son plateau.

- Pas d'inquiétude. Vous ne sentirez plus rien. Annonça-t-il agacé, en glissant l'aiguille au creux du bras de l'homme.

...

- On joue au golf.


- Milàn James

Citation :

Il parcourt la pièce du regard et ce qu'il y voit aurait de quoi le retourner le cerveau. Au fond là-bas, un gars lit son journal et fait tourner les pages sans les toucher, alors qu'une des serveuses fait flamber une crêpe sans l'aide de briquet et que juste là, à gauche un loup a les deux pattes avant sur la table et lèche abondamment une assiette entourée par une bande de jeunes qui chronomètre cet exploit.


- Orson Curt

Citation :

Alors qu’elle attendait la visite d’une personne apte à gérer son problème de plombier, le problème en question avait essayé de se faire la malle. Elle avait donc été contrainte d’enfermer un type faisant bien une fois et demi son poids dans sa salle de bain, et le moins que l’on puisse dire était que le monsieur ne se montrait pas particulièrement coopératif et tambourinait comme un beau diable contre le panneau de chêne massif.


- Victoria Barrow

Citation :

L'homme a un léger mouvement de recul, la surprise se lisant clairement sur son visage, pâle brusquement. Il jette un œil par-dessus son épaule, tout en restant au travers de la porte. Aussi impensable que cela puisse être, l'homme opère un mouvement rapide et précis, la porte claque au nez de Graham. Le païen de toquer aussitôt à la porte, encore, sa patience, déjà mise à mal, a des limites que l'aviné vient de dépasser.

- Putain les gars ! Y a Ligma à la porte !


- Graham Davis

Citation :

Erin avait cinq ans [...] , petit fils d'un Perkins qui jugeait important de lui enseigner l'art de décapsuler des bouteilles de bière. Alors, Clare prétextait l'emmener faire des courses avec elle pour le sortir de leur vieil appartement défraîchi, avant que Perkins n'en vienne à lancer un concours de fléchettes, ou qu'il n'ait dans l'idée, merveilleuse, de lui montrer l'un de ses films favoris : "Scarface".


- Clare Hare

Citation :

Je suis déjà en communication, ça ne se voit pas ?

D’un geste du bras, elle montra ses notes et reprit son stylo pour reprendre son exposé. Mais à peine eut-elle baissé les yeux, que l’homme balaya dans un accès de colère, tout ce qui se trouvait sur la table. Les pages s’envolèrent et alors qu’elle se levait pour tout ramasser, il lui attrapa le bras pour la faire se lever.

- Hé pétasse ! On ne me parle pas comme ça !


MINUIT LES ZOZOS





Coucou coucou coucouuu coucouuuuu !

Vous avez vu comment on est trop mignons ?!
Vous avez vu comme on fait pas peur du tout ?

Bonnnnnjour les amis ! (bonjour bonsoir !)

Il est l'heure de rentrer chez soi, car c'est bientôt 23 h !

Quoi ? !
Vous ne voulez pas ?!

Olala ! Vous risquez de vous faire taper très très fooooort par les gentils monsieurs en armure !

Comment ?!
Vous voulez voir MINUIT LES ZOZOS ?
Ooooooh, je comprends !

Alors, c'est parti !
Je vais vous donner une astuce- youhou!- pour tromper la vigilance des monsieurs en armure !

Vous savez c'est quoi ?
Vous savez c'est quoi ?

Il faut jouer au lambdaaaaa !
Youpiiiii !
Allons jouer au lambda !

petit 1 : le lambda ne regarde pas les miliciens, non non non ! Il est censé ne pas les voir ! (oooooh ! )

petit 2 : si vous apercevez un monsieur avec un vérificateur, partez loin loin loin (très loinnnnnn !)

petit 3 : évitez de commander des boissons rouges, on ne sait jamais (hihihihihihihi !)

petit 4 : en groupe, ne dites pas que vous savez (weknow), préférez "nous pensons" (we think)

petit 5 : si vous êtes un païen et que c'est la pleine lune, peignez votre pelage avec du blanc. Avec un peu de chance, on vous prendra peut être pour un husky ! (c'est trop mignon les husky !)

et voilà ! C'est tout pour MINUIT LES ZOZOS.
On vous fait de GROS BIZOUS

et surtout... faîtes de beaux rêves.


LA QUESTION FINALE


On n'oublie pas la question finale, et dont tout le monde se fout !

A la dernière question finale, puisque tout le monde s'en foutait, eh bien personne n'a répondu :

"Jeeee viens du sud, et par tous les chemins, j'y r'tournerai plus."

La bonne réponse était, bien évidemment : Chimène Bad'trip

La nouvelle question de ce Cri du Chat est la suivante :

"Qu'est-ce qu'un thusien végétarien ?"

Puisque vous vous en foutez, n'oubliez surtout pas d'envoyer vos réponses à Salem par MP.


Sur ce, j'en retourne à mes habitudes tandis que le Fatum, vêtu de son tablier, me concote une verveine herbes à chat.
Merci pour vos joyeusetés quotidiennes, votre dévotion à mon égard et ce don que vous avez de vous fourrer, vraiment, dans la merdouille au moindre RP.

A très vite !

Salem




___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Cri du Chat (Newsletter #2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Activer le chat
» Invitation au Chat
» Chat a gogo
» Le petit chat m'aimait
» Le réveil du chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infernum :: ∫ À la frontière ∫ :: Tableau d'affichage :: ➲ Annonces-
Sauter vers: