Playlist d'Infernum
Partagez | 
 

 LIGMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SALEM
notitia


avatar

Messages : 136

En savoir plus
MessageSujet: LIGMA   Mer 14 Fév - 20:48

Ligma




god saves the queen
our goal is to keep the people safe

Ce qui est sûr, c'est qu'il ne pourrait y avoir plus grand contraste entre la Triade (qui a tout pouvoir sur Ligma) et le grand poste de justice implanté dans la City.

Ses locaux principaux se trouvent en plein centre de Aldgate dans un gigantesque immeuble d'allure victorienne. Les lambdas passent à côté de cet immeuble tous les jours, mais c'est comme s'ils ne le voyaient pas ! Toute la bâtisse est protégée par "the holo" une matière présente dans la pierre des murs et qui dissuade les lambdas de s'approcher.

Les bureaux sont assez succincts, ne vous attendez pas à y voir des constructions high-tech avec plein d'écrans holographiques. Tout cela est réservé à la Milice... ce qui n'a eu de cesse de frustrer les membres de Ligma au fil du temps.
A dire vrai, l'intérieur ressemble à s'y méprendre à n'importe quel commissariat de police. Des bureaux dispatchés un peu de partout, des tonnes de dossiers sur des étagères, des téléphones plutôt modiques.

A Ligma, on est fier d'appartenir à l'organisation. La formation pour y entrer n'est pas aussi sévère qu'à la Milice : elle dure trois ans et se passe directement dans les locaux de Ligma après validation de dossiers. (Les critères demandés diffèrent en fonction des études et/ou des aptitudes selon le poste à pourvoir.)

L'organisation se sépare en deux pôles :
- Un pôle administratif avec des juristes et des avocats qui traitent les dossiers
- Un corps de force publique avec des officiers qui sont envoyés sur le terrain pour régler tout problème lié à des incidents d'ordre surnaturel.

La Triade a bien compris que les informés avaient besoin d'une sorte de "protecteurs des surnaturels" qui les apaiserait, car la milice est bien trop intimidante aux yeux des citoyens. N'importe quel informé peut se rendre dans les locaux de Ligma pour porter plainte. Et les locaux sont grands... ça oui. L'immeuble s’étend tout le long de la rue.

Au rez-de-chaussée, des vieux ordinateurs qui déraillent souvent et des téléphones qui ne cessent de sonner. Au sous-sol, on retrouve d'un côté les cellules - des pièces aux portes blindées et aux vitres teintées -, ainsi que les salles d'entraînements et les vestiaires. De l'autre s'étendent les archives, notamment la section "Cold Case". Les premiers étages concernent les labos et les bureaux administratifs. A partir de sixième étage, on entre dans l'univers du parquet juridique. Vous y verrez des gens affublés de robes d'avocats et perruques de juges. Les tribunaux se trouvent au dix-huitième étage... non va sans dire qu’emprunter les escaliers est plus que rageant, sans compter que les ascenseurs se bloquent souvent !

La reine Elizabeth II est très présente dans l'institution : avec l'emblème du lion, les deux sont les symboles de Ligma.

A Londres, chaque badge d'officier comporte les inscriptions : PROTECTORS OF THE INFORMED OF LONDON, ajoutées aux inscriptions de the Queen's Gold Medal of Elisabeth qui était une distinction normalement offerte aux officiers exemplaires de la "Australian NAVY". Ligma a une histoire qui parcourt le monde, elle n'est pas propre à Londres et on la retrouvera partout dans le monde : une police des informés qui respectent grandement les lambdas.

Les communs et les sorciers travaillent ensemble. Tout comportement discrimination est sévèrement puni ; l'égalité doit être de mise.

Évidemment, la corruption se retrouve en secret... les ripoux sont partout, même dans le monde des informés. Les protocoles sont compliqués et la gestion des dossiers parfois mal organisée : la faute à un manque de moyens sciemment imposé par la Triade (il ne faudrait pas que Ligma se sente pousser des ailes.)


Son rôle


Elle est chargée d'assurer la protection des informés, mais également des lambdas victimes de manifestations surnaturelles.
Il n'existe pas d'effaceurs à Ligma. Un effaceur appartient toujours à la Triade et se doit d'être contacté.

Ligma gère les conflits, et L'ajustement (nom donné au secteur de la Triade chargé d'effacer les traces) vient par la suite. On pourrait imager cela comme la police qui fait état des lieux, puis les urgences ou les pompiers qui viennent ensuite.


Le secteur juridique


Le mystère reste entier concernant les liens avec le bureau du procureur. Seule la Triade se charge de contacter le département exécutif lambda.

Si vous êtes en procès, c'est Ligma qui se chargera de vous juger... uniquement si votre cas n’intéresse pas la Triade. Autrement, vous passerez directement dans les locaux de la Triade dans une cour d'assises qui ne requiert aucun avocat et aucun juré : cela sera à vous de vous défendre, seul, face à une belle brochette de gens assis dans l'ombre. (bon courage)

Il y a énormément de bureaux d'avocats. Les tribunaux possèdent plusieurs salles et les audiences défilent de façon quasi continue : un véritable balai d'allers-retours incessants où plus personne ne se regarde et où chacun parle, un café à la main et un dossier dans l'autre. On se bouscule sans faire attention, on se salue discrètement ; un petit univers de fourmis. Dans la hiérarchie, le pôle juridique est légèrement au-dessus du pôle des forces publiques. Ils appliquent les lois et le juge doit donner son aval pour toute demande de procédure un peu trop poussée. En cela, les membres de ce pôle aiment bien se la raconter un peu. On y retrouve, de ce fait, un peu plus de moyens : le matériel est plus récent, les ordinateurs plus modernes...
Si un membre de la Triade décide de récupérer un dossier, Ligma ne peut rien faire et est obligée d'accepter... ce qui ne veut pas dire qu'elle le fera avec bonté de coeur, bien sûr.
Le jury est tiré au sort dans les inscrits des Tables de l'Ordre.
Pour le reste, tout se passe approxima comme chez les Lambdas.

Le secteur des officiers


On appelle pôle des officiers tout ce qui se rattache au domaine de la protection civile liée aux enquêtes.
Des détectives, des officiers chargés de sécuriser les lieux, des médecins légistes, des ingénieurs scientifiques... cette partie s'étend bien plus loin que le simple corps de défense. On les retrouve dans les premiers étages. Un groupe d'officiers est toujours géré par un haut gradé.

Les officiers sont entraînés au combat et au tir.

Les détectives, eux, connaissent les gestes de défense, mais n'ont pas besoin d'être habilités au combat. Ils ne sont pas habilités à porter une arme. Les détectives privés n'ont pas de Badge et travaillent rarement avec Ligma.

Un sergent est à la tête d'un groupe d'officier : contrairement à ce que l'on pourrait croire, il passe plus de temps dans son bureau, à gérer les appels et surveiller que la machine soit bien huilée.

Des scientifiques s'occupent de l'aspect légiste, de l'étude des preuves, etc.

Des petites mains s'affairent dans l'aspect de l'organisation : les secrétaires, archivistes et même réparateurs. Malgré les idées reçues, ils sont beaucoup respectés... ( la raison est simple, se mettre à dos son sergent est peu souhaitable, mais se mettre à dos les secrétaires et ceux qui réparent et nettoient vos affaires, alors là, bon courage, vous allez en baver tous les jours !  Very Happy )


THE BADGE


Le Badge est donné à toute personne chargée d'une enquête sur le terrain. (ne sont donc pas concernés les scientifiques qui restent dans les labos ou les secrétaires...) Ils sont à montrer aux citoyens pour prouver  leur accréditation à Ligma.

Le badge est plus qu'une simple preuve : tout comme dans la police lambda, il est un symbole fort. Rendre son badge est signifiant.

- Au recto : le symbole du lion au centre, entouré du texte représentatif de Ligma où s'ajoute la ville, tout cela englobé dans les textes frappés de the Queen's Gold Medal of Elisabeth.
Le lion des sergents est nacré.

- au verso est gravée l'identité de la personne, ainsi que son numéro ID.


Sa matière est en or.
Le badge est rangé dans une pochette dans laquelle on retrouvera également la carte ID de la personne.

666... wtf ?


Le numéro de téléphone de Ligma est le 666.

Le code 666, dans l'histoire des informés, était utilisé pour parler d'un incident magique. C'était une manière d'en discuter sans éveiller les soupçons des lambdas. Le 666 se retrouvait aussi sur les pamphlets des chevaliers, où les missives comportaient le nombre 666 affilié aux informés.

A force, la vraie signification de ce code a beau être restée inconnue des lambdas, l'histoire a gardé des traces. Les meurtres étranges, les tueries aux manifestations magiques se référaient toujours à ce fameux 666, gardé dans une sorte de mémoire collective, à cause de quelques récits, de rumeurs qui s'ébruitent... Aujourd'hui, le code n'a pas changé. On parle de code 666 pour tout incident accident ou criminel lié à la magie.

La police lambda et les dotés


Régulièrement, des lambdas contactent les secours ou la police lambda pour des incidents étranges. Parmi ces derniers, des membres de la Triade sont infiltrés.
Ils contacteront Ligma et des effaceurs (sauf exception où la Milice s'en mêle). Les officiers possèdent un insigne factice et se font passer pour des policiers du secteur, avant que les effaceurs ne s'occupent des lambdas. Ils possèdent également le même matériel que tout policier de zone. (uniforme de policiers londoniens, voiture de fonction, gyrophare, menottes, talkies-walkies...)

La Milice


Si la Milice arrive sur le terrain, les officiers de Ligma sont tenus d'abandonner l'affaire en cours. Ils ne doivent pas poser de questions. Se mesurer à un milicien peut coûter le retrait temporaire ou définitif de la plaque de l'officier en question (l'incident est déjà arrivé à maintes reprises). Pour imager, la Milice est au FBI ce que les officiers sont à la police "municipale".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALEM
notitia


avatar

Messages : 136

En savoir plus
MessageSujet: Re: LIGMA   Jeu 15 Fév - 0:52




> Ses Membres



Pôle Juridique


Juge (0/10)

Robe et perruque de circonstance. Il donne les autorisations, les mandats, décide de l'heure d'une audience et de sa suspension. Gardant contact avec la Triade par coup de fil téléphonique, des réunions sont parfois organisées entre juges et émissaires de la Triade, dans la plus grande discrétion. Ils sont au sommet de la hiérarchie.

Représentant de la justice (0/xx)

Ou avocat, pour simplifier. Leurs bureaux sont à Ligma (avocat de la défense pour la plupart) ou privés dans un bâtiment lambda. Ils sont plus ou moins connus, selon les cas qu'ils ont eu à défendre. En cela, ils ne sont pas très différents des avocats du monde Lamba...

Gardiens en Chef (0/3)


Surveillant le bâtiment, ils gèrent tous les gardiens et contrôlent les transferts des prisonniers récupérés par la Triade. Ils sont généralement au dessus des officiers et au même niveau qu'un officier en chef.

Gardiens (0/xx)

Formés aux côtés des officiers, ils ont fait le choix de protéger le bâtiment de Ligma. Ils montent la garde, surveillent les bancs des accusés, font venir et partir les condamnés des cellules jusqu'aux tribunaux. Grâce à eux, on ne sent en sécurité à Ligma. Ils sont très copains avec le corps officié.... rien d'étonnant !

Organisation interne (0/xx)

Les entretiens d'embauche sont pointilleux. Même pour une femme de ménage : hors de question qu'elle se mette à fouiller dans les dossiers du juge ! Tous ont passé des tests psychologiques et possèdent un chouette CV : ils permettent de faire vivre l'endroit.
Secrétaire, greffier (à l'ancienne, avec un  sténotype!) agents d'entretient, serrurier...etc, beaucoup de monde, et pas de boîtes privées ici, on les connaît tous, ils font partis des lieux et ils sont les grands habitués de l'endroit.

Pôle des officiers


Sergent en chef (0/10)

Les bigs boss des big boss du pôle officié. Ils sont souvent en déplacement dans le monde. Ils gèrent les décisions des sergents et tout l'aspect logistique du pôle. Mais ils doivent toujours rendre des comptes aux Juges et ils ne voient que très rarement des émissaires de la Triade.

Sergent : (0/xx)

Ils ont une cellule sous leur juridiction, avec des officiers en chef dedans : environ 200/300 personnes. Leur travail est colossal. Ils donnent les directives et les permissions, retirent les plaques ou les donnent et gèrent tous les dossiers de leurs effectifs. Ils adorent crier à leur bureau et boire beaucoup de café. Ils étaient tous officiers en chef avant de monter en grade.

Officier en Chef : (0/xx)

Ils gèrent des équipes plus petites et chaque fois différentes (entre 30/50), quand cela est nécessaire. Ils s'occupent généralement des incidents criminels, veillant à ce que la scène de crime soit bien préparé et les indices surveillés. Ils ont le droit de poser des questions aux proches et ils adorent se chamailler avec les détectives.

Officier : (1/xx)
Graham Davis
Ils savent tirer, ils savent se battre et ils savent réconforter aussi... même si poser des questions n'est pas trop leur domaine de prédilection ; eux, ils préfèrent monter la garde et courir après les truands.

Détective (1/xx)
Clare Hare
Bon, ça leur arrive de courir dans les ruelles, ils se sentent un peu officier de série américaine : "dont move or i shoot !" mais juste après ils se rendent compte qu'ils ne portent pas d'arme. Sortes de profilers, ils travaillent avec leurs cellules grises, lisant les rapports, les preuves, le visage des suspects...


Scientifique (0/xxx)

Ils ont leurs étages et travaillent avec tout le monde, y compris le pôle juridique. Ils sont également les plus surveillés. Leur travail est indispensable et les preuves qu'ils trouvent ne doivent pas s'ébruiter. Manier la langue de bois, ne pas trop se poser de questions, on trouve de tout : des médecins légistes, des techniciens de scène de crime, mais aussi des psychiatres.

Organisation interne (0/xx)


Différent de celui juridique. On les embauche plus facilement, car les dossiers confidentiels sont rares dans les locaux des officiers.
Secrétaire, archiviste, agents d'entretient, serrurier...là encore, la famille est grande ; de même, ils sont fidèles à l'endroit et on les bichonne bien pour les avoir dans ses petits papiers.



___________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LIGMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infernum :: ∫ À la frontière ∫ :: Au Commencement :: Annexe Factions-
Sauter vers: