Infernum, c'est quoi ?
Races magiques
Factions
Temporalité : Nous sommes en 2018, entre le 21 juin et le 21 novembre.
Londres, la capitale des opposés : traditionnelle mais moderne, innovatrice mais conformiste... A travers la fumée, les gens feraient mieux d'observer. Ils devraient remarquer que là, une femme vient d'allumer sa cigarette sans utiliser de briquet ; qu'ici, un petit enfant s'amuse à demander aux passants "s'ils sont bien éveillés". Ouvrir les yeux. Sur une ville dont l’atmosphère de mystères n'est peut-être pas aussi fantaisiste qu'on le croit...LIRE LE CONTEXTE
Playlist d'Infernum
Partagez
 

 → LA MAGIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SALEM
notitia
Messages : 204


Carte ID
Métier:
Disponibilité RP:
Talents/Pouvoirs:
→ LA MAGIE Empty
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: → LA MAGIE   → LA MAGIE EmptyLun 29 Jan - 22:40





Tous des êtres humains, leur différence de pratiques les a menés vers une évolution magique.
Les sorciers (païens, théologiens et thusiens) possèdent des pouvoirs magiques.
Les communs éveillés possède un sixième sens.

Sont appelés dotés tous ceux qui possèdent des capacités magiques.

Comme les différences génétiques sont magiques, elles ne peuvent pas être dépistées par la science des lambdas. En revanche, la Triade possède des outils capables de détecter la magie.

        • La magie existe en toute chose mais seuls les sorciers ont la capacité d'utiliser leur foi pour manier la magie sous forme de sortilèges.

        • Un éveillé ne manie pas directement la magie : il possède un sixième sens.

Si la faculté d'utiliser la magie est innée, celle de l'exploiter reste une décision personnelle. La magie n'est pas à prendre à la légère et une fois qu'on débute, sa pratique peut vite rendre dépendant.
Il arrive que des dotés se refusent à utiliser la magie ou qu'ils aient perdu foi en elle.
Il n'existe pas une magie plus mauvaise qu'une autre. Seuls les choix et les actes d'un individu jouent dans la balance.



> La foi et la pratique magique


Il ne suffit pas de croire en l'existence de la magie pour pouvoir l'utiliser : il faut avoir foi en elle.

La foi est d'ordre spirituel et touche à ce qui est enfoui au coeur de l'âme.

Pour mieux cultiver sa magie, chaque race de sorciers a développé des croyances au fil des millénaires, auxquelles elle doit être dévouée si elle veut garder sa foi.

Voici un exemple concret :

Un théologien doit vouer un profond respect à l'équilibre s'il veut conserver sa foi magique. C'est obligatoire car ses croyances, et donc la base même de sa magie, touchent à l'équilibre. Un théologien qui déteste la notion d'équilibre verra donc sa foi disparaître.
MAIS, l'on peut être dans l'excès tout en étant persuadé que ce qu'on fait sert à l'équilibre des choses. Ce n'est donc pas le résultat qui compte, mais bien le fait de croire en l'essence de sa magie.  



        • Les communs ont gardé la foi, mais ils ont oublié la magie : cela a eu un impact au fil du temps et de l'évolution. De rares humains sont nés avec la faculté d'avoir une foi magique : les éveillés. Incapables d'user de sortilèges, ils utilisent, à l'instar, leur sixième sens.

        • Pour cultiver leur foi, les éveillés, quant à eux, doivent activement croire en leur nature et accepter leur capacité.

        • Si un doté n'a plus foi en sa magie, tous ses pouvoirs diminueront petit à petit jusqu'à disparaître. (un thusien reprendra un vieillissement normal, un païen ne pourra plus se transformer en loup etc...)

        • Lancer un sortilège puissant requiert plus de magie en soi : la pratique d'un rituel est l'unique moyen d'emmagasiner plus de magie.

        • Les dotés lambdas ont moins de chance de développer leur foi. (difficile de croire en sa magie quand on ne connaît pas sa nature.)

        • Les sorciers peuvent utiliser un totem pour emmagasiner leur magie dedans.



> Le sixième sens


Ne concerne que les communs. Touche aléatoirement. Le sixième sens, contrairement à la magie des sorciers, n'est pas "maniable" au travers de sortilèges. Il est rattaché à l'espace-temps et reste un mystère. Ses manifestations sont difficiles à contrôler et peuvent survenir à n'importe quel moment.

        • Il faut une longue expérience pour réussir à maîtriser son sixième sens.

        • Le sixième sens, contrairement à la magie originelle des sorciers, ne provoque pas d'effets secondaires directement liés à son utilisation.

Le sixième puise également dans une foi magique. Si un éveillé n'a plus foi en son sixième sens, ce dernier disparaîtra donc petit à petit.



> Les sortilèges


Seuls les sorciers utilisent des sortilèges. On regroupe deux groupes de pouvoirs : neutres, et originels.

        • La magie neutre est celle commune à chaque race (transformation en loup pour un païen, longévité pour un thusien etc.)  Elle est souvent utilisée dans le quotidien.

        • La magie originelle est exprimée sous forme d'un pouvoir supplémentaire, propre à chaque individu, et qui reste en rapport avec sa race magique.
Utiliser son pouvoir originel confère un sentiment de bien être qui rend addictif.
Plus on l'utilise, moins on arrive à s'en détacher.
Trop l'utiliser provoque des séquelles mentales, qui resteront si les abus sont répétés.
Les effets secondaires sont plus ou moins intenses selon la puissance du sortilège.

La magie neutre ne pourra qu'apaiser l'addiction mais ne la supprimera jamais totalement.

Plus l'on pratique la magie originelle, plus il est difficile de s'arrêter.

La effets de la magie originelle/ Le Totem en détails / Physique et mental (détails pouvant servir)

Spoiler:
 

> Puissance et expérience


Outre le fait que pour fournir beaucoup de magie un sorcier doit passer par un rituel, l’expérience d'un doté est mesurée en fonction de son savoir : plus l'on pratique, plus le pouvoir offre des résultats concluants (comme un joueur qui devient meilleur en s'entraînant.)

        • En suivant cette logique, les enfants n'ont donc pas beaucoup de puissance et ne peuvent pas faire des choses signifiantes.

        • Les éveillés pratiquent sans le savoir. Plus leur sixième sens se manifeste, plus l'expérience se gagne.

        • Il y a toujours un revers à la médaille :
Qui dit utiliser souvent son pouvoir originel dit perte progressive de sa santé mentale.
Qui dit être plus expérimenté, dit également plus âgé : la magie demandant de l’énergie, plus on prend de l'âge, moins on est capable de fournir de l’énergie. (quelqu'un de 90 ans n'est pas aussi vivace qu'un jeunot de 20 ans)

        • Les thusiens se démarquent par des pratiques plus poussées car ils peuvent vivre plus longtemps. Ils sont souvent dans le collimateur de la Triade et on ne compte plus les cinglés.

        • La magie puise dans l’énergie de son porteur : cela fatigue généralement les éveillés qui n'ont pas un grand contrôle sur leur pouvoir.

Ne plus avoir foi en sa magie a donc, parfois, des relents de bénédiction.

Chaque race est spécialisée dans un domaine. De ce fait, les pouvoirs originels/le sixième sens sont liés à leur spécialité respective.

Ne pas oublier que la puissance d'un pouvoir est mêlée à l'expérience de l'individu, mais aussi à l’énergie qu'il a en soi et à la stabilité de sa foi.

Revenir en haut Aller en bas
SALEM
notitia
Messages : 204


Carte ID
Métier:
Disponibilité RP:
Talents/Pouvoirs:
→ LA MAGIE Empty
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: → LA MAGIE   → LA MAGIE EmptyMar 30 Jan - 0:18






Pour désigner sa croyance, on dira qu'on pratique, par exemple, la magie des thusiens, ou qu'on est thusien. Mais la croyance magique n'aura pas d’appellation, et ceci dans un but précis.

Les sorciers ne parleront jamais de religions.

On peut croire en dieu et être un thusien, on peut être agnostique et appliquer les traditions de sa race magique.

La croyance magique ne touche qu'à la foi magique. La foi religieuse, elle, concerne la liberté individuelle de chaque individu.

Les rites doivent donc se voir comme une philosophie de vie.

De moins en moins de gens pratiquent les rituels. Emmagasiner de la magie est risqué, et nul n'a envie d'être effacé par la Triade au moindre dérapage. De même que, à l'ère du développement et de la consommation, les traditions sont de moins en moins pratiquées.

La foi magique touche à la croyance de sa magie. Elle n'a rien à voir avec les rites.

Une personne très à cheval sur les rites ne sera pas forcément sincère.
A contrario, une personne qui ne fait plus aucun rite peut tout de même nourrir une foi profonde.

Cependant : il est vrai que les rites, s'ils sont appliqués par des sorciers dévoués, peuvent aider à renforcer la foi magique.

Les rites sont donc faits par ceux qui appliquent encore les traditions de leur race magique.

Vouloir en connaître plus ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
→ LA MAGIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Magie théorique, une vulgarisation..., de A. Lasornette
» Vous revoir... [Magie Noire]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» Magie ! (pv Aetius)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infernum :: ∫ À la frontière ∫ :: Au Commencement :: ➲ L'univers en bref-
Sauter vers: