Playlist d'Infernum
Partagez | 
 

 LES PAÏENS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SALEM
notitia


avatar

Messages : 162

En savoir plus
MessageSujet: LES PAÏENS   Lun 29 Jan - 21:17



Les païens


Ils ont influencé les mythes. Les lambdas parlent de loups-garous, de monstres affamés et repoussants, de wendigo. Les écrits ne manquent pas pour désigner des sorciers qui sont, en réalité, bien plus que cela. Un nom plus populaire est donné aux païens : les métas.

Il n'existe qu'une forme de métamorphose possible : celle du loup.

> Présentation


Les païens sont sans aucun doute la race la plus atypique parmi les sorciers. Leur bestialité et leur animalité les ont rendus plus proches de la nature (on raconte qu'ils sont à moitié loups maintenant.) Certains passent même la majeure partie de leur vie sous forme de loup, si bien qu'ils en ont oublié qu'ils étaient humains. D'eux, on en connaît que peu car ils n'ont pas l'habitude de s'épancher sur leur mode de vie. Des païens ont choisi la vie urbaine ou au contraire vivent éloignés des villes, d'autres encore détestent leur nature et ont repoussé leur foi.
Les païens restent, à ce jour, la race entourée du plus de mystères.

> Particularités propres


Ils digèrent particulièrement bien les poisons, mais les potions thusiennes leur sont redoutables.

La lune a une grande influence sur eux. Quelques jours avant la pleine lune ils seront aisément irascibles et impatients. Lors de la pleine nuit, une fois la nuit tombée, ils seront forcés de se transformer.

Les païens sont mortellement allergiques à l'argent qui, au contact de leur sang, agit comme un acide sur leur peau. Une balle continuera de brûler la chair tant qu'elle ne sera pas retirée. Envoyée dans le coeur, elle finira par tuer le méta. La pire torture reste l'injection d'argent dans le sang : une douloureuse et longue agonie qui, faute de soin, se soldera par la mort de l'individu.

Ils peuvent reconnaître la nature d'un semblable.

Les païens ont une constitution robuste. Leur guérison est plus rapide (mais pas instantanée) Seules les anomalies génétiques peuvent les toucher. Pas de grippe, de rhumes, de cancers ou de virus.

La maîtrise de soi et la bestialité


À force de devoir permuter entre l'animal ou l'humain, les païens ont dû apprendre à gérer leur instinct. Lors d'un trop grand excès d’émotions, ils peuvent vite perdre le contrôle d'eux-mêmes. C'est pourquoi beaucoup de païens ont développé l'habitude de vivre en groupe dans le but de s'entraider et de canaliser les plus déviants. On nomme ce groupe une meute.
Sous forme animale, l'échange d'informations ressemble à celle des loups. Entre des congénères d'une même meute la connexion est accrue et l'échange beaucoup plus instinctif.


> La hiérarchie


La hiérarchie est plus qu'un système sociétal chez les païens : elle agit directement sur leur instinct. Dans un groupe, même au sein de leur famille, ils ressentiront la domination exercée par quelqu'un au dessus d'eux. Ceux qui ne ploient pas devant la domination sont des solitaires qui ont rejeté l'idée d'une meute, ou des membres qui cherchent à défier l'autorité.

NOTA BENE


Ils sont la raison de la plupart des incidents sur des lambdas.

La taille et la musculature animale d'un païen dépendront de son gabarit humain. (Par exemple, si un lycan homme est plus petit qu'une femme sous forme humaine alors il le sera aussi sous forme animale.)

Les bouquins et les mythes parlent de loups-garous. Pas les païens. En revanche, ils se désignent bien en tant que "loups" ou parfois "meta"

Un païen garde la forme dans laquelle il meurt.

Un païen ne peut pas utiliser sa magie originelle sous forme lupine ou hybride.

Liens utiles :
- Les factions
- Le quotidien des informés

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALEM
notitia


avatar

Messages : 162

En savoir plus
MessageSujet: Re: LES PAÏENS   Lun 29 Jan - 21:55


MOEURS


La foi Magique


Leur foi s'exprime dans la nature. Ils ressentent, là, le tremblement du sol, ou écoutent le chant des pies jacasseuses. Ils lui vouent un immense respect même si, comme tout un chacun, certains individus sont plus ou moins bons et que certains n'hésitent pas à exprimer leur bestialité de manière plus sadique.
La lune les accompagne dans chacune de leur marche. Durant la pleine lune, certains groupes de loups dans le monde s'amusent à se courser entre les arbres ; l'on raconte que c'est de là que viendraient certaines légendes où les gens voyaient, dans la nuit, danser des formes indistinctes au milieu de la brume.
La perte de leur foi commencera par un effet moins puissant de la lune sur leurs comportements. Au final, ils ne seront plus en mesure d'utiliser leurs pouvoirs. (originel et neutre)
Regagner sa foi demande de grands d'efforts, et réapprivoiser sa magie est un passage difficile.

A garder en mémoire qu'un sorcier qui n'exprime plus sa magie, c'est un sorcier qui ressentira toujours un manque : et c'est d'autant plus vrai pour les païens qui sont intrinsèquement liés à leur animal.


Mode de vie


La majorité des meutes vivent en forêt... rien d'étonnant, de la sorte, ils peuvent se transformer sans craindre d'être démasqués. Dans les villes, les meutes sont bien souvent petites et l'on parlera aisément de "famille" d'une dizaine d'individus.
Pour le reste, on y retrouve des solitaires. Vivre sans meute est un choix conséquent. Les métas sont faits pour vivre en groupe et rester seul pèsera sur l'individu. Ils peuvent garder leur forme de loup dans des lieux informés uniquement s'ils sont assez dociles pour savoir se tenir.
Dans une meute, on retrouvera un alpha/couple d'alpha (au-dessus de tout)
un ou des betas (juste en dessous de l'alpha)
le gros de la meute
et un oméga réputé pour avoir un effet inhibiteur sur le groupe.

Prière


Les païens sont une exception : leurs prières sont des chants. Sous forme humaine, ils chantent. L'apprentissage de leurs prières est donc plus facile (peut être étonnant, mais chanter à l'oral et en même temps dans sa tête est plus facile à faire.) C'est une pratique qui se fait naturellement. Dans le passé, les femmes aimaient chanter pour bercer leur enfant ou quand elles préparaient à manger. Les hommes chantaient beaucoup plus en groupe, lors de rassemblements au coin d'un feu : des chants profonds, rythmés et aux consonances incroyablement guerrières. D'un pays à l'autre, les langues changent et le style varie sensiblement mais garde le même esprit : celui du ralliement.
Sous forme de loup, ils hurlent. Contrairement aux idées reçues, le hurlement ne se fait pas seulement lors de la pleine lune. Il s'agit plus d'un appel irrépressible qui donne envie aux autres d'être suivi.

Rituels


A l'ère de la technologie, et du fait qu'utiliser ses pouvoirs en grande quantité n'est pas nécessaire, rares sont ceux qui ont été initiés aux rites.
Généralement, ceux qui suivent les rites sont les plus traditionnels, très attachés à leurs racines.

Tout est en rapport avec la nature. Leurs rites se déroulent toujours en extérieur.
Ils doivent également s'en référer au cycle lunaire.

Si vous souhaitez rentrer dans les détails, suivre l'annexe de la bibliothèque.

Lien utile :
- Les Rites (annexe détaillée)


NOTA BENE


La transformation en animal demande de la magie, mais une fois transformé il n'est pas nécessaire de puiser dans sa magie pour rester sous forme animale. En revanche, la magie devra être réemployée pour retourner sous forme humaine.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALEM
notitia


avatar

Messages : 162

En savoir plus
MessageSujet: Re: LES PAÏENS   Ven 23 Mar - 22:30

Pouvoirs/Capacités


Touche au domaine de la faune, la flore et des mutations physiques ou psychiques qu'elles peuvent engendrer sur le corps humain.

> Pouvoir neutre

(capacités communes à tous les individus)

La transformation est douloureuse. Les os changent de place, de formes, les muscles s'étirent... Des endorphines lâchées dans le cerveau, dues à une adrénaline montant en flèche, permettent au sujet de ne pas tourner de l'oeil. Avec le temps et l'expérience, la transformation devient plus rapide (on compte cela en seconde) et la douleur s'atténue. Durant leur transformation, les sorciers sont très vulnérables.
Lors d'une perte de contrôle, si le sorcier n'a pas assez d’énergie pour se transformer il risque d'avoir des soucis de transformation ou de perdre connaissance.


Forme lupine : Elle peut être sciemment provoquée ou apparaître si le sujet perd le contrôle. Un loup légèrement plus grand que ses congénères. Il en aura toutes les particularités mais sera un tantinet plus fort et rapide. Sous forme de loup, il garde une certaine humanité : ce qui permet à pas mal d'entre eux de rester sous forme animale dans des lieux pour informés. Mais le loup doit être habitué à côtoyer des humains. (on pourrait parler de "loup apprivoisé")

Nota Bene :
Homme et animal sont étroitement liés. Leur phénotype leur colle à la peau. Nous entendons par là que la couleur des cheveux de l'humain donnera la couleur dominante du pelage animal. Un sujet humain blond conservera cette couleur si particulière sous sa forme animale. Le Païen métamorphosé garde son regard humain, vous ne verrez donc pas de loups aux iris jaunes ou oranges.

Forme hybride : Interdite en public, également parmi les informés. Il s'agit d'une forme guerrière où l'animal se tient sur ses pattes arrières : alliant l'humain et l'animal, les deux s'affrontent dans la tête du païen, ce qui rend le sujet mentalement instable et dangereux autant pour lui-même que pour ses voisins. Sa force est décuplée. Cette forme est en réalité l'aspect intermédiaire avant de devenir un loup : mais elle n'est pas le résultat final à perte de contrôle. Il faut que le païen ait sciemment choisi de stopper sa transformation pour rester sous cette forme. Un choix délibéré d'être hybride, et une raison suffisante pour la Triade d'abattre tous ceux qui s'y risqueraient sans en avoir reçu le droit.

Pouvoir Originel
[Biosphère]


(capacité propre à chaque individu)

Proposer son propre pouvoir est possible. Il devra cependant rester cohérent et en rapport avec sa race.

Mimétisme : vous ferez des économies sur les teintures. Changer son apparence complète est très difficile, les modifications se font plus sur des détails (les yeux, le nez, etc.) Pas mal en profite pour se composer un bel aspect. Une fois le changement effectué, il est permanent : il faudra recommencer à user de son pouvoir pour toute nouvelle modification physique.

Communication avec la nature : qui n'a jamais rêvé de discuter avec son chat ? Bon évidemment, il faut voir cela comme un aspect "instinctif." Les animaux n'ont pas de dialectes écrits, tout est lié aux comportements, aux sons et aux sensations. Au début, pas sûr qu'il comprenne ce que vous essayez de lui dire... il faudra du temps, et de la patience. Bon, pour les plantes en revanche, c'est pas gagné.

Matérialisation de la flore : Le cauchemar des stups (comprendra qui pourra) Vous faites éclore des fleurs et cultiver un jardin devient un jeu d'enfant. La flore ne part pas de rien : une graine est nécessaire. Pour faire naître des forêts, ou même un arbre adulte d'un coup cependant... on en est pas encore là. Mais avoir une jolie serre et des tisanes gratuites est toujours satisfaisant.

Séduction : un véritable paon qui n'a pas vraiment besoin de choisir son ramage. On pourrait presque parler de "charme naturel" et cela demande de maintenir son pouvoir tout du long...

Synesthésie : nager en plein trip ça vous tente ? La synesthésie permet de voir les sons à travers des vagues de couleurs. Au-delà de son aspect un peu psychédélique, la chose est très pratique pour retrouver l'origine d'un bruit. On peut facilement se perdre au milieu de trop de sons, et l'écho d'un son laisse une trace qui s'efface doucement : de quoi vous laisser le temps de pister quelqu'un.

Super force : Aussi dangereux pour son possesseur que son ennemi -bien entendu. La force ne vous rend pas invincible : aussi, si soulever une lourde table au-dessus de soi est possible, faites attention qu'elle ne vous retombe pas dessus. Lancer des paris au bras de fer est judicieux.

Super vitesse : Les gens vous confondront avec un thusien, c'est drôle ! Bouger plus vite touche à tous les mouvements et si doubler les motos est tentant n'oubliez pas que la Triade veille. Même les plus doués ne dépasseront jamais le mur du son -désolé.

Sens surdéveloppés : Cacophonie de basses-cours, souffrance intolérable, manier ce pouvoir est à double tranchant. L'expérience peut s'avérer très agréable en certaines circonstances...

Peau impénétrable : Durant les combats le pouvoir est plus qu'utile et fera office d'armure sur tout le corps : plus le projectile lancé est rapide, plus il est difficile de le repousser. Aussi, évitez de vous crisper lors des prises de sang... sait-on jamais.

Lien utile :
- La magie



___________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




En savoir plus
MessageSujet: Re: LES PAÏENS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES PAÏENS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infernum :: ∫ À la frontière ∫ :: Au Commencement :: Annexe Races-
Sauter vers: